lundi 2 avril 2018

La Vitrine du magasin d'antiquités


Voilà,
il existe à Paris, Rue de Furstenberg, une boutique d'antiquaire dont les vitrines sont toujours merveilleuses. C'est tellement raffiné que je n'ose jamais entrer dans cette boutique, comme je l'ai raconté une fois, il y a bien longtemps, dans un autre post.  Chaque fois que je suis là, j'éprouve ce que Debussy écrivait à son sujet dans une lettre : "J'ai le malaise inexprimable des choses qui ne se trouvent pas à leur place".

4 commentaires:

  1. Comme c'est beau, difficile de dire autrement ce sentiment que vous éprouvez.

    RépondreSupprimer
  2. Wonderful combination-- Fascinating yet peaceful.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir