samedi 7 avril 2018

Jim Clark


Voilà,
cinquante ans que Jim Clark, double champion du monde automobile est mort sur le circuit de Hockengheim. Je me rappelle très bien comment je l'ai appris. C'était un dimanche. Il y avait une fête foraine à Biscarrosse-Bourg. Je m'y étais rendu dans l'après-midi. Un peu plus tard mes parents étaient venus m'y retrouver. C'est là que me fut annoncé l'accident fatal. J'étais à l'époque très passionné par les courses automobiles, sans doute à cause des aventures de Michel Vaillant dans le journal de Tintin. Jim Clark n'était pas mon coureur préféré, bien qu'il fut le meilleur. Je lui préférais alors son adversaire souvent malchanceux Graham Hill, parce qu'il avait un casque très reconnaissable. C'était d'ailleurs lui aussi un excellent pilote. D'ailleurs c'est le seul à avoir gagné le championnat du monde, des pilotes, les 500 miles d'Indianapolis, et les 24 Heures du Mans, et aussi, la triple couronne, c'est à dire le grand prix de Monaco, (longtemps considéré comme la plus difficile et la plus prestigieuse épreuve du championnat) dont il fut cinq fois vainqueur, les 500 miles et les 24 heures du Mans. A l'époque, dans mes cahiers je dessinais des prototypes de voitures de courses. Je faisais le contour des roues avec des pièces de 1 franc, mais qui ne valaient plus que 1 centime, celles qui portaient encore la francisque et qui avaient été frappées sous Pétain. Aussi incroyable que cela paraisse, elles étaient toujours en circulation. Aujourd'hui elles se vendent à 300 Euros pièce


2 commentaires:

  1. A fine sharing these memories... Somehow I kept seeing Yves Montand in a racing helmet in my mind. (Frankenheimer's Gran Prix)

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir