lundi 26 juin 2017

Un Dimanche au Musée de l'Homme


Voilà,
le dimanche passé seul, à visiter des lieux inconnus, comme le Mona Bismarck American Center ; je suis resté un moment lire à l'ombre d'un grand platane dans le jardin où des chaises longues ont été disposées, ainsi qu'une terrasse de restaurant. Puis le Musée de l'Homme dans son nouvel agencement, absolument remarquable, où je ne tarderai pas à revenir, tant il est agréable d'y déambuler. Cette envie de nouveauté, d'étonnement liée sans doute au sentiment accru ces derniers jours de la fragilité de l'existence. Toute la journée cependant j'ai eu du mal à reprendre mon souffle et n'ai cessé de me sentir inquiet, oppressé. Il m'est de plus en plus pénible de vieillir dans un air vicié.

2 commentaires:

  1. Sometimes I try to remind myself that Fragility of Existence has been around forever. Sometimes reading something in the shade is a nice way to keep moving.

    RépondreSupprimer
  2. belle photo avec des reflets partout ! j'aime bien quand on peut voir ou devenir
    dans tous les coins ! j'espère que ton été sera lumineux !

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir